Biography - French

Remus Azoiței > Biography > Biography – French

Décrit dans le magazine « The Strad » comme « virtuose sans entrave, doté d’une âme et d’une fabuleuse technique », le violoniste Roumain Remus Azoitei a été la vedette soliste d’ensembles Européens prestigieux, notamment l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre Philharmonique George Enescu, l’Orchestre National de Belgique et l’Orchestre de Chambre Philharmonique de Londres. Il a joué de nombreux concertos sous la direction de Lawrence Foster, Dimitri Kitaenko, Michael Sanderling et Gabriel Chmura.

Ses activités récentes l’ont amené à jouer dans différents lieux, comme le Carnegie Hall / Weill Recital Hall et Alice Tully Hall au Lincoln Center de New York, Concertgebouw d’Amsterdam, Salle Cortot à Paris, Konzerthaus à Berlin, St-Martin-in-the-Fields ainsi que le Wigmore Hall de Londres, Auditoire National de Madrid, Konzerthaus de Vienne, Palais de Beaux Arts et Théâtre Royal de la Monnaie à Brussels et le Concert Hall National de Dublin.

« Azoitei joue avec une sensibilité mélodique et une brillante technique » écrit le Washington Post en Décembre 2009, après ses débuts à Washington DC au Terrace Théâtre du Kennedy Center. Après son premier concert au Wigmore Hall en 2004, le magazine Sunday Express écrit  « il a donné un programme mémorable devant une foule compacte au Wigmore Hall, qui a été ravie et submergée. C’est un très grand musicien. »

Régulièrement invité au Festival Enescu à Bucarest, au Bourglinster Festival au Luxembourg et le Festival International de musique à Berlin, Remus Azoitei a travaillé avec des artistes renommés comme les violoncellistes David Geringas et Adrian Brendel, l’altiste Gérard Caussé et les pianistes Alexandra Dariescu et Konstantin Lifshitz. En 2005, il interprète le Double Concerto de Bach avec à ses côté Nigel Kennedy, concert retransmis sur 19 stations Radio et TV d’Europe et d’Amérique du Nord, y incluant Arte et Mezzo. Il a enregistré pour Electrecord, Radio Bremen, Hänssler Classic, et Chandos labels. Il a reçu  le « Cultural Order», titre qui lui a été offert pour l’ensemble de son travail par le Président Roumain; il a également reçu le titre d’ «Officier de la Couronne Roumaine » par le Roi Michael de Roumanie.

A travers ces années, Remus Azoitei a développé un partenariat artistique avec le pianiste Eduard Stan. En plus de leurs nombreux concerts en tant que Duo, les deux artistes ont ensemble enregistré le répertoire entier pour violon et piano de George Enescu. Publié par Hänssler Classics sur 2 CDs en 2007, cette collection a tout suite attirée l’attention et l’acclamation internationale : « Azoitei a toutes les qualités : une forte sensibilité, un timbre doux et sucré ( mais pas à en être écœuré ), et une impressionnante diversité émotionnelle et dynamique. » ( The Strad ). Ou encore  « Le style d’interprétation fin et vibrant de Remus Azoitei… un musicien attentif qui alterne entre tempérament, maîtrise des langages et élégance de l’exécution, de manière très intéressante. » (Le Gramophone).

Remus Azoitei a étudié avec Dorothy DeLay, Masao Kawasaki et Itzhak Perlman à la Juilliard School à New York, où il a obtenu une bourse d’études pour son diplôme de Master. Par la suite, il part à Londres pour étudier avec Maurice Hasson à la Royal Academy of Music. Parmi ses anciens professeurs notons  Daniel Podlovsky au Conservatoire de Bucarest, ainsi que Bujor Prelipcean, leader du Quatuor à cordes Voces.

En 2001, Remus Azoitei est nommé professeur de violon à la Royal Academy of Music de Londres, à l’époque plus jeune professeur de l’histoire de cette institution. Il est également Directeur Artistique de la Société Enescu de Londres, et aussi l’un des membres fondateur.

Remus Azoitei joue actuellement sur un Niccolo Gagliano datant de 1755.